Cardiovascular diseases and psychosocial factors at work

Publié le 1 Février 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Besides the "classic" cardiovascular risk factors (high blood pressure, dyslipidaemia, metabolic syndrome and diabetes), the work environment is playing an increasingly significant role in cardiovascular morbidity and mortality. Several elements contribute to the effect of the work environment: physical factors, chemical factors, shift work and psychosocial factors. The effects of psychosocial factors on the aetiology and progression of cardiovascular disease have been confirmed by several studies. Identification of these work-related psychosocial factors must be taken into account when evaluating cardiovascular risk factors, in order to ensure better prevention. Traduction du résumé : À côté des facteurs de risque cardiovasculaires " classiques " (hypertension artérielle, dyslipidémie, syndrome métabolique, diabète), l'environnement professionnel joue un rôle de plus en plus important dans la morbidité et la mortalité cardiovasculaire. Plusieurs éléments contribuent à l'action de l'environnement professionnel : les facteurs physiques, les facteurs chimiques, le travail posté et les facteurs psychosociaux. Les effets des facteurs psychosociaux sur l'étiologie et la progression des maladies cardiovasculaires sont étayés par de nombreux travaux. L'identification de ces facteurs psychosociaux au travail doit être pris en compte lors de l'évaluation des facteurs de risque cardiovasculaires afin d'assurer une meilleure prévention. (Traduction effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale de l'InVS)

Auteur : Diene E, Fouquet A, Esquirol Y
Archives of Cardiovascular Diseases, 2012, n°. 1, p. 33-9