Le Programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM). Présentation générale et bilan des premières années de fonctionnement (1998-2004)

Publié le 1 Octobre 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les expositions à l'amiante d'origine professionnelle sont responsables de l'importante augmentation régulière de l'incidence du mésothéliome pleural dans les pays industriels. Les projections disponibles montrent qu'en France, l'incidence du mésothéliome va augmenter pendant encore au moins 2 à 3 décennies. Le Programme national de surveillance du mésothéliome (PNSM) a été mis en place en 1998 par l'Institut de veille sanitaire. Ses objectifs sont d'estimer les tendances de l'incidence du mésothéliome pleural et de la fraction attribuable aux expositions professionnelles, de contribuer à la recherche et à l'amélioration des techniques diagnostiques, et d'évaluer sa prise en charge médico-administrative. En 2005, le PNSM enregistre les cas incidents de mésothéliome pleural dans 18 départements couvrant une population de 16 millions d'habitants. Une procédure standardisée de certification diagnostique anatomopathologique et clinique est mise en oeuvre pour chaque cas. L'exposition vie entière à l'amiante et à d'autres facteurs de risque (fibres artificielles, rayonnements ionisants, virus SV40) est reconstituée, et une étude cas-témoins a été mise en place. Une étude spécifique de la reconnaissance du mésothéliome au titre des maladies professionnelles est également réalisée. Ce rapport présente les principaux résultats acquis par le PNSM concernant le nombre annuel de cas incidents de mésothéliome, les secteurs industriels et les professions présentant le plus haut risque, ainsi que la fraction de risque de mésothéliome attribuable à une exposition professionnelle à l'amiante. On trouvera aussi les résultats de l'expertise anatomopathologique et de l'expertise clinique, et de l'évaluation du processus d'indemnisation au titre des maladies professionnelles. Le PNSM est un système de surveillance à grande échelle présentant plusieurs aspects originaux, produisant d'importantes informations pour l'amélioration de la connaissance du mésothéliome pleural telles que le suivi de l'évolution de son incidence, des professions et secteurs industriels à risque, l'amélioration des techniques diagnostiques anatomopathologiques et de la prise en charge médico-administrative. (R.A.)

Auteur : Goldberg M, Rolland P, Gilg Soit Ilg A, Chamming's S, Ducamp S, Galateau Salle F, Brochard P, Pairon JC, Astoul P, Frenay C, Imbernon E, Geoffroy Perez B
Année de publication : 2006
Pages : 80 p.