Toxi-infection alimentaire collective à Camppylobacter jejuni, lors d'une réunion scientifique européenne, Lyon, février 2003

Publié le 1 Mai 2003
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 27 février 2003, un des participants à une réunion scientifique européenne ayant eu lieu les 14 et 15 février 2003 à Lyon a signalé à l'organisateur de cette manifestation que quatre participants dont lui-même avaient eu une gastro-entérite aiguë après cette réunion. Un d'entre eux était hospitalisé pour un syndrome de Guillain-Barré. Les signes cliniques et en particulier le syndrome de Guillain-Barré suggéraient une infection à Campylobacter spp. Cette information a été transmise au coordinateur du réseau européen Enter-net qui a informé l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Trente-deux personnes avaient participé à cette réunion. Les participants non français étaient hébergés dans un même hôtel. Quatre repas proposés par les organisateurs de la réunion ont été servis. Une enquête épidémiologique a été mise en oeuvre par l'InVS en collaboration avec la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (Ddass) et la Direction Départementale des Services Vétérinaires (Ddsv) de Rhône-Alpes afin de confirmer la nature épidémique du phénomène, de confirmer l'agent pathogène mis en cause et déterminer l'origine de l'épidémie et de proposer des mesures de contrôles et de prévention adaptées.(Introduction)

Auteur : Barataud D, de Valk H, Gallay A, Vaillant V, Vold L
Année de publication : 2003
Pages : 26 p.