Foodborne transmission of sorbitol-fermenting Escherichia coli O157:[H7] via ground beef: an outbreak in northern France, 2011

Publié le 1 December 2014
Mis à jour le 10 septembre 2019

Sorbitol-fermenting Escherichia coli O157:[H7] is a particularly virulent clone of E. coli O157:H7 associated with a higher incidence of haemolytic uraemic syndrome and a higher case fatality rate. Many fundamental aspects of its epidemiology remain to be elucidated including its reservoir and transmission routes and vehicles. We describe an outbreak of sorbitol-fermenting E. coli O157:[H7] that occurred in France in 2011. Eighteen cases of paediatric haemolytic uremic syndrome with symptom onset between 6 June and 15 July 2011 were identified among children aged 6 months to 10 years residing in northern France. A strain of sorbitol-fermenting E. coli O157:[H7] stx2a eae was isolated from 10 cases. Epidemiological, microbiological and trace-back investigations identified multiply-contaminated frozen ground beef products bought in a supermarket chain as the outbreak vehicle. Strains with three distinct pulsotypes that were isolated from patients, ground beef preparations recovered from patients" freezers and from stored production samples taken at the production plant were indistinguishable upon molecular comparison. This investigation documents microbiologically confirmed food-borne transmission of sorbitol-fermenting of E. coli O157 via beef and could additionally provide evidence of a reservoir in cattle for this pathogen.(R.A.) Traduction du résumé : Escherichia coli O157:[H7] fermentant le sorbitol est un clone particulièrement virulent de la bactérie E. coli O157: H7 associé à une incidence plus élevée de syndrome hémolytique et urémique et à un taux de létalité plus élevé. De nombreux aspects fondamentaux de son épidémiologie restent à élucider, y compris son réservoir et ses voies de transmission. Nous décrivons une épidémie de E. coli O157: [H7] fermentant le sorbitol qui a eu lieu en France en 2011 Dix-huit cas de syndrome hémolytique et urémique pédiatrique accompagnés de symptômes ont été identifiés entre le 6 juin et 15 juillet 2011 chez des enfants âgés de 6 mois à 10 ans résidant dans le nord de la France. Une souche d'E. coli O157: [H7] stx2a eae fermentant le sorbitol a été isolée auprès de 10 cas. Des investigations épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité ont montré que cette épidémie était liée à la la consommation de steaks hachés de boeufs contaminés vendus par une chaîne de supermarchés. Les souches avec trois pulsotypes distincts qui ont été isolées chez les patients, à partir de patients, les préparations de viande hachée récupérées dans les congélateurs des patients et les échantillons prélevés dans l'usine de production étaient impossibles à distinguer sur la comparaison moléculaire. Cette investigation documente l'origine alimentaire confirmée de la transmission d'E. coli O157 fermentant le sorbitol par de la viande de boeuf et pourrait en outre fournir la preuve d'un réservoir chez les bovins pour cet agent pathogène. (Traduction effectuée par la Cellule de valorisation Editoriale - CeVE - de l'InVS)

Auteur : King LA, Loukiadis E, Mariani Kurkdjian P, Haeghebaert S, Weill FX, Baliere C, Ganet S, Gouali M, Vaillant V, Pihier N, Callon H, Novo R, Gaillot O, Thevenot Sergentet D, Bingen E, Chaud P, de Valk H
Clinical microbiology and infection, 2014, n°. 12, p. 1136 44