Investigation de cas groupés de salmonelloses en Seine-Maritime (76) en lien avec la fréquentation d'un charcutier traiteur, septembre 2015. Rapport d'investigation

Publié le 1 Janvier 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entre le mardi 1er septembre 2015 et le mercredi 2 septembre 2015, la plateforme de veille et d'urgence sanitaire de l'Agence régionale de santé (ARS) de Haute-Normandie a reçu le signalement de trois suspicions de toxi-infections alimentaires collectives (Tiac) familiales à Salmonella. Ces Tiac ont été signalées par des laboratoires de ville d'un même secteur géographique du département de Seine-Maritime (76). Les premiers éléments d'investigation ont permis d'identifier que chacune des 3 familles a consommé du jambon préparé de façon artisanale acheté chez un même charcutier traiteur dans les 24 à 48 heures précédant la date de début des signes des cas signalés. Les investigations épidémiologiques, bactériologiques et environnementales ont permis de recenser un total de 68 cas dont 6 cas confirmés biologiquement. Les résultats de l'étude de cohorte mise en place indiquent l'existence d'une association entre la consommation de plats préparés et achetés chez un charcutier traiteur et le risque de survenue d'une salmonellose. Les analyses bactériologiques identifiaient une souche de Salmonella typhimurium 4,12:i:- avec un même crispol type (CT 797) jusque-là rarement identifié. L'enquête vétérinaire a mis en évidence plusieurs disfonctionnements expliquant une contamination diffuse des surfaces et outils au sein des locaux et aliments produits par le charcutier traiteur.

Auteur : Nicolay N, Spillebout A, Blanchard M, Cottrelle B
Année de publication : 2016
Pages : 16 p.