Salmonella enterica sérotype Dublin en Autriche

Publié le 1 Avril 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

En Autriche, le sérotype Dublin de Salmonella enterica, adapté aux bovins, est rarement à l'origine d'infections humaines. En 2000, l'Autriche était dans la moyenne européenne, avec une incidence de 0,1 cas par million d'habitants. Les données montrent que la grande majorité des infections dues au sérotype Dublin, chez l'homme ou l'animal, sont épidémiologiquement liées à deux districts du Tyrol. Cette concentration de cas peut s'expliquer par un mode d'élevage du bétail typique à cette région, les pâturages alpins. Le risque de contaminations croisées est accru par le regroupement d'animaux provenant de plusieurs fermes. Le bétail infecté est une source de contamination pour les hommes, généralement par la consommation de viande et de lait de vache. Pour empêcher les contaminations croisées dans les grands troupeaux et la contamination des pâturages par du bétail infecté de façon latente, il faudrait, éventuellement, commencer par procéder à un dépistage bactériologique du portage fécal avant la transhumance des troupeaux à risque vers les pacages de montagne, et avant le retour des animaux des pâturages à risque vers les fermes. Une recherche appropriée est nécessaire. (R.A.)

Auteur : Allerberger F, Liesegang A, Grif K, Prager R, Danzl J, Hock F, Ottl J, Dierich MP, Berghold C, Neckstaller I, Tschape HH, Fisher I
Eurosurveillance, 2002, vol. 7, n°. 4, p. 65-70