Le projet Salm-gene : une collaboration européenne pour les empreintes génétiques des salmonelloses liées à l'alimentation

Publié le 1 Février 2003
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le projet Salm-gene a mené en Europe une évaluation externe d'assurance qualité de la technique de PFGE pour identifier le sérotype, voire le lysotype des salmonelles. Une série de 16 souches de S. Enteridis a été envoyée à 10 laboratoires nationaux de référence pour les salmonelles. En suivant un protocole harmonisé, les profils de PFGE obtenus étaient comparables entre les centres. Dans la plupart des cas, le taux de similitude était de 90%, dépassant souvent les 95%. Ceci suggère que les analyses en PFGE sont reproductibles et qu'elles sont des outils précieux d'investigation, en association avec les données épidémiologiques. (R.A.)

Auteur : Peters TM, Maguire C, Threlfall EJ, Fisher IS, Gill N, Gatto AJ
Eurosurveillance, 2003, vol. 8, n°. 2, p. 46-50