Epidémie de salmonellose à Salmonella enterica sérotype coeln. France, novembre 1998

Publié le 5 Septembre 2000
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 02/12/98, le Réseau National de Santé Publique (RNSP) était informé par le Centre National de Référence des Salmonella et Shigella (CNRSS) d'une augmentation, durant la première quinzaine du mois de novembre, du nombre des isolements humains de Salmonella Coeln reçus pour sérotypage. Le nombre de cas observés (N=26) pour ce mois, dépassait nettement le nombre observé en novembre 1997 (N=3). Vingt et une souches provenaient de départements du quart sud-ouest de la France. Deux épidémies familiales avaient été signalées lors de l'envoi des souches au CNRS, par deux laboratoires situés dans les départements des Pyrénées Orientales et de Charente-Maritime. Une enquête épidémiologique a été initiée afin de confirmer la nature épidémiologique du problème, d'en mesurer l'importance, d'identifier le véhicule et la source de l'épidémie et d'orienter les mesures de contrôle. Le résultat de ces investigations épidémiologiques et vétérinaires a montré que cette épidémie communautaire est attribuable à la consommation de viande hachée fraîche de boeuf, provenant probablement d'un lot unique (une seule journée de fabrication), produit dans un atelier de production situé dans le département du Tarn et Garonne.

Auteur : Haeghebaert S, Vaillant V, Portal H, Bouvet P, Minet JC, Grimont F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2000, n°. 36, p. 151-3