Recrudescence récente des cas de listériose en France. Bilans réguliers de surveillance - Maladies infectieuses

Publié le 22 Juillet 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'incidence de la listériose en France a diminué notablement de 1987 à 2001, puis s'est stabilisée ensuite jusqu'en 2005 autour de 3,5 cas/million d'habitants. En 2006, on assiste à un inversement de cette tendance avec une augmentation brusque de l'incidence à 4,6 cas/million d'habitants qui s'est prolongée en 2007 pour atteindre 5,0 cas/million d'habitants. Cette augmentation concerne particulièrement les sujets âgés de 60 ans et plus et les sujets immunodéprimés, quel que soit leur âge. L'incidence des listérioses materno-néonatales reste stable. La plupart des régions sont touchées et la saisonnalité estivale est similaire aux années précédentes. L'augmentation d'incidence n'est pas liée à l'émergence d'une souche particulière et l'augmentation a concerné tant les cas sporadiques que les cas faisant partie d'un cluster. Une augmentation de l'incidence de la listériose a été observée également dans neuf pays européens sur la période 2000-2006, avec des caractéristiques similaires (concerne les personnes âgées de 60 ans et plus, pas de regroupement temporo-spatial et pas d'émergence de souches particulières). Aussi bien en France que dans les autres pays, les raisons de cette augmentation n'ont pas été identifiées. Plusieurs hypothèses permettant d'expliquer cette augmentation récente de l'incidence de la listériose sont discutées. (R.A.)

Auteur : Goulet V, Leclercq A, Vaillant V, Le Monnier A, Laurent E, Thierry Bled F, Pihier N, de Valk H
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 30-31, p. 268-72