Bouffée épidémique de listériose liée à la consommation de rillettes ; France, octobre-décembre 1999. Synthèse des données disponibles au 12/01/2000

Publié le 25 Janvier 2000
Mis à jour le 11 septembre 2019

En France, la surveillance de la listériose est assurée par le Centre national de référence des Listeria (CNR, Institut Pasteur, Paris) qui centralise et caractérise les souches de Listeria monocytogenes provenant des laboratoires de microbiologie, et par la Déclaration Obligatoire (DO) effectuée par les médecins auprès des Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS). Pour chaque cas déclaré, les Médecins inspecteurs de Santé Publique (MISP) complètent systématiquement la DO par un questionnaire portant sur l'alimentation du patient au cours des 2 mois précédant le début des symptômes. La DO et les questionnaires alimentaires sont ensuite envoyés systématiquement à l'InVS. La CNR a informé la cellule de crise le 29/12/99 de l'existence de 4 cas de listériose survenus entre le 25/10/99 et le 22/11/99 dus à Listeria monocytogenes sérovar 4b et lysovar 2389 : 3552 : 2425 : 14444 : 3274 : 2671 : 52-108 : 340 présentant les mêmes caractéristiques en macrorestriction d'ADN. Un 5e et 6e cas ont ensuite été identifiés respectivement le 30/12/99 et le 5/01/2000... L'organisation actuelle de la surveillance de la listériose et des investigations des alertes a permis d'identifier rapidement le véhicule et la source de l'épidémie et de prendre des mesures de gestion du danger. Néanmoins cette épidémie a montré à nouveau la nécessité de renforcer l'information, par tous les moyens disponibles, y compris par l'intermédiaire des professionnels de santé. (R.A.)

Auteur : de Valk H, Rocourt J, Lequerrec F, Jacquet C, Vaillant V, Portal H, Pierre O, Pierre V, Stainer F, Salvat G, Goulet V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2000, n°. 4, p. 15-7