Caractéristiques épidémiologiques du botulisme humain en France de 2001 à 2003. Surveillance nationale des maladies infectieuses 2001-2003

Publié le 1 Janvier 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les points essentiels : - incidence annuelle moyenne stable : 0,5 cas/million depuis 1991 ; - prédominance du botulisme de type B ; - aliments les plus fréquemment en cause : salaisons, charcuteries et conserves de fabrication familiale ; - première épidémie de botulisme B décrite en France depuis 1973 (R.A.)

Auteur : Espie E
Année de publication : 2005
Pages : 7 p.