Caractéristiques épidémiologiques du botulisme humain en France, 1991-2000

Publié le 2 Avril 2002
Mis à jour le 11 septembre 2019

Le botulisme est une intoxication due à une neurotoxine bactérienne produite par différentes espèces de Clostridium, les plus connues appartenant au groupe des Clostridium Botulinum. Ces bactéries anaérobies strictes et sporulées sont présentes dans l'environnement (sol, eau et sédiments aquatiques). Dans cet article, l'auteur présente les caractéristiques épidémiologiques du botulisme humain en France de 1991 à 2000, à partir des données de surveillance de la déclaration obligatoire et du Centre national de référence des anaérobies. En France, le botulisme fait partie de la liste des maladies à déclaration obligatoire (DO). Le décret du 10 juin 1986 a individualisé sa déclaration du reste des toxi-infections alimentaires collectives (TIAC). Le nombre annuel d'hospitalisation de 1995 à 1999, pour lesquelles le botulisme a été retenu comme diagnostic principal a été obtenu à partir de la base de données hospitalière du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) (http://www.le-pmsi.fr/). L'analyse des données de surveillance du botulisme en France de 1991 à 2000 montre une évolution de l'épidémiologie et des sources alimentaires du botulisme. Une meilleure compréhension de cette évolution est nécessaire, notamment par l'analyse approfondie des changements des processus de fabrication des aliments. (adapté du texte)

Auteur : Haeghebaert S, Popoff MR, Carlier JP, Pavillon G, Delarocque Astagneau E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2002, n°. 14, p. 57-9