Vaccination par le BCG en médecine libérale après la levée de l'obligation vaccinale. Couverture vaccinale chez les enfants de moins de deux ans, pratiques des médecins et comportement des parents vis-à-vis de la vaccination : résultats d'une enquête nationale réalisée en février-mars 2008 par l'Institut de veille sanitaire, l'association ACTIV et le réseau Infovac-France

Publié le 1 Avril 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte : Suite à la suspension de l'obligation vaccinale BCG et face au risque que la couverture vaccinale des nourrissons à risque diminue, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a été saisi pour assurer la mise en place d'études de couverture vaccinale. Il n'existe aucune source directe disponible permettant d'identifier précocement une éventuelle baisse de la couverture vaccinale. Objectifs : Estimer la proportion d'enfants vaccinés (couverture vaccinale, -CV) par le BCG en milieu libéral chez les enfants pour lesquels il existe une recommandation de vaccination par le BCG. Décrire les pratiques des médecins vis-à-vis de la vaccination par le BCG et l'attitude des parents concernant la vaccination de leur enfant. Méthode : Enquête transversale pratiquée chez les médecins abonnés au réseau Infovac-France. Chaque médecin devait inclure entre 6 et 12 enfants de 2-7 mois et 8-23 mois vus en consultation quel que soit son statut vis-à-vis du BCG. Questionnaire saisi directement sur plateforme en ligne. Redressement effectué sur les caractéristiques du médecin afin d'améliorer la représentativité de l'échantillon. Les données ont été analysées à l'aide du logiciel Stata 9.2. Résultats : Au total, 285 médecins ont participé à l'enquête (taux de participation de 6,5%) et inclus 2356 enfants. Parmi ces médecins, 67% étaient des pédiatres et 70% avaient une activité libérale exclusive ou mixte. La CV chez les enfants à risque était globalement de 73%. La CV chez les enfants répondant aux nouvelles indications de vaccination par le BCG et consultant chez des médecins exerçant uniquement en médecine libérale était de 45% chez les enfants de 2-7 mois, c'est-à-dire ceux nés après la suspension de l'obligation vaccinale (51 % en Ile-de-France (IDF), 40 % hors IDF, voir tableau). A 7 mois, la couverture de ces enfants à risque restait inférieure à 60 %, alors qu'elle était supérieure à 70 % au même âge chez les enfants nés avant juillet 2007. Chez les enfants âgés de 8 à 23 mois, c'est à dire nés entre l'arrêt de commercialisation du BCG par multi-puncture et la suspension de l'obligation vaccinale, la CV était de 81 % (80 % en IDF, 83 % hors IDF, voir tableau pour ces chiffres et les suivants). En IDF, la CV chez les enfants dont le seul critère de risque était de résider en IDF était de 37% (2-7 mois) et de 64% (8-23 mois). En dehors de l'IDF, la CV chez les enfants ayant un ou plusieurs critères de risque " objectifs" de vaccination était de 39% (2-7 mois) et de 79% (8-23 mois). (R.A.)

Auteur : Guthmann JP
Année de publication : 2008
Pages : 26 p.