Vaccination par le BCG chez les enfants nés après la suspension de l'obligation vaccinale et suivis dans les PMI de France. Couverture vaccinale, pratiques vaccinales et connaissances de la politique vaccinale par les médecins vaccinateurs

Publié le 1 Février 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

En juillet 2007, l'obligation vaccinale par le BCG a été remplacée par une recommandation forte de vaccination des enfants les plus exposés au risque de tuberculose. Nous avons mené une enquête afin d'estimer la couverture vaccinale (CV) par le BCG chez les enfants suivis dans les centres de protection maternelle et infantile (PMI) nés après la levée de l'obligation vaccinale, pour lesquels il existe une recommandation de vaccination. Il s'agit d'une enquête nationale menée en France métropolitaine dans laquelle les enfants ont été sélectionnés par sondage aléatoire (à deux degrés en Ile-de-France (IDF), à trois degrés en dehors de l'IDF), stratifié sur l'interrégion et sur deux groupes d'âge. En raison de la politique vaccinale spécifique et de l'incidence particulièrement élevée dans cette région, la taille de l'échantillon a été calculée afin d'effectuer une analyse distincte en IDF. Les enfants ont été recrutés à mesure de leur présentation à la consultation. Les informations ont été recueillies par le médecin consultant à travers un questionnaire structuré. La CV BCG était de 89,8 % (81,4-94,7) en IDF et de 61,7 % (53,8-69,0) en dehors de l'IDF. En IDF, la CV chez les enfants ayant un autre critère de vaccination que le fait de résider en IDF était de 92,4 %. En dehors de l'IDF, les enfants étaient en moyenne vaccinés plus tard qu'en IDF. Dans les deux zones, les enfants de 2-12 mois étaient vaccinés plus tôt que les enfants de plus de 12 mois. Cette enquête a montré que la CV BCG est élevée sans être optimale en IDF et insuffisante en dehors de l'IDF où les enfants sont vaccinés trop tard. Une poursuite des efforts de diffusion des recommandations vaccinales et une meilleure formation pratique des médecins à la réalisation du BCG intradermique pourraient faciliter la mise en oeuvre de cette nouvelle politique vaccinale BCG. (R.A.)

Auteur : Guthmann JP, Fonteneau L, Levy Bruhl D
Année de publication : 2010
Pages : 29 p.