Situation épidémiologique de la tuberculose en Ile-de-France en 2001

Publié le 1 Avril 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France, l'incidence de la tuberculose est stable autour de 10 cas pour 100 000 habitants depuis 1997. Cependant, l'Ile-de-France, où la densité de population et le nombre de personnes en situation précaire sont les plus importants, comptabilise à elle seule plus de la moitié des cas déclarés en France. Étude descriptive rétrospective à partir des données de la déclaration obligatoire pour l'année 2001. L'incidence de la tuberculose était de 27,2 cas pour 100 000 habitants en 2001 en Ile-de-France et de 48,4 pour 100 000 habitants à Paris. Les sujets les plus touchés étaient les sujets jeunes de nationalité étrangère, notamment d'un pays d'Afrique sub-saharienne. Les formes pulmonaires étaient majoritaires et touchaient 72 % des sujets. Une co-infection par le VIH était documentée pour 7,5 % des sujets. Une demande d'intervention des services de lutte anti-tuberculeuse était demandée dans moins de 30 % des cas, et pour seulement 50 % des cas vivant en collectivité et ayant une localisation pulmonaire. La surveillance épidémiologique ainsi que la lutte anti-tuberculeuse nécessitent d'être renforcée en Ile-de-France, notamment par la mobilisation de l'ensemble des intervenants afin d'améliorer la réactivité et l'efficacité du dispositif. (R.A.)

Auteur : Che D, Cailhol J, Campese C, Decludt B
Revue des maladies respiratoires, 2004, vol. 21, n°. 2 Pt 1, p. 272-278