Les cas de tuberculose déclarés en France en 2004

Publié le 9 Mai 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

La tuberculose est une maladie infectieuse évitable dont le poids en santé publique est croissant à l'échelon de la planète. L'Organisation mondiale de la santé considère en effet que si la maladie n'est pas maitrisée au niveau mondial, la tuberculose risque d'entrainer 35 millions de décès au cours des 20 prochaines années. La situation épidémiologique française et son évolution récente ne sont pas aussi préoccupantes mais certaines caractéristiques épidémiologiques ont nécessité ces dernières années la mise en place de recommandations pour que puisse être mieux maitrisée la maladie. En effet, comme partout en Europe de l'Ouest, la tuberculose demeure un problème de santé majeur pour certaines populations et dans des zones géographiques limitées. L'amélioration et le renforcement de la surveillance épidémiologique sont indispensables à la mise en place de mesures de contrôle et de prévention adaptées auprès des populations les plus touchées. Ainsi, pour mieux décrire la situation épidémiologique, les critères de notification ont été modifiés en France en 2003 avec l'introduction de la notification des infections tuberculeuses latentes des enfants de moins de 15 ans, et des items socio-démographiques ont été ajoutés tels que la profession à caractère sanitaire et social, le fait d'être sans domicile fixe (SDF) et l'année d'arrivée en France pour les sujets nés à l'étranger. Cet article fait le point sur la situation épidémiologique de la tuberculose en France en 2004, à partir des données de la déclaration obligatoire, en précisant notamment les données socio-démographiques et celles relatives aux infections latentes. (Introduction)

Auteur : Che D, Bitar D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 18, p. 121-5