Épidémiologie de la tuberculose et politiques de lutte contre la tuberculose

Publié le 30 Septembre 2019
Mis à jour le 10 Janvier 2020

Le nombre de nouveaux cas de tuberculose a été estimé à 10 millions en 2017 dans le monde, faisant de la tuberculose une préoccupation mondiale majeure de santé et de santé publique. L'importance de l'endémie tuberculeuse implique que l'ensemble des pays coordonne pour rendre la lutte la plus efficace possible. Les principes de la lutte antituberculeuse s'appuient en grande partie sur les déterminants de la transmission (caractéristiques du cas source et des contacts, conditions de l'exposition, pouvoir pathogène du bacille) et la description de l'épidémiologie de la tuberculose. Ainsi, la caractérisation précise des populations les plus à risque et des tendances épidémiologiques contribue à faire évoluer les stratégies de lutte. Au niveau mondial en 2017, l'incidence estimée de la tuberculose était de 133/100 000 habitants. Les pays avec les plus forts taux d'incidence de tuberculose se situent en Afrique et en Asie. En France, où l'incidence est faible, les disparités entre populations et zones géographiques appellent à ne pas ralentir les efforts de lutte antituberculeuse. Ces efforts reposent sur des principes simples : interrompre la transmission par l'identification et la prise en charge rapide des cas contagieux ; prévenir le développement de la maladie par des mesures directes (vaccination, traitement des infections latentes) ou indirectes (amélioration des conditions de vie). Pour mettre en cohérence ces principes sur le terrain, les pays disposent d'un cadre stratégique de maîtrise de la tuberculose élaboré par les organismes internationaux. En France, la lutte antituberculeuse est une responsabilité de l'État qui définit les normes, la stratégie, et pilote l'ensemble de la lutte. Les Agences régionales de santé sont responsables du pilotage du dispositif au niveau régional et les Centres de lutte antituberculeuse en assurent la mise en oeuvre opérationnelle.

Auteur : Guthmann J.-P, Comolet T, Trébucq A
EMC. Pneumologie, 2019, p. 1-16