Les légionelloses survenues en France en 2004

Publié le 21 Juin 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

Depuis le renforcement de la surveillance en 1997, le nombre de cas de légionellose déclarés ne cesse d'augmenter. Cette progression reflète les efforts entrepris pour améliorer la détection et le diagnostic des cas et l'importante mobilisation des déclarants. Parallèlement, la sensibilisation de tous les partenaires de la veille sanitaire et la médiatisation de la légionellose notamment lors les épidémies communautaires ont probablement été des éléments déterminants pour l'amélioration de la politique de prévention du risque lié aux légionelles. A la suite de l'épidémie du Pas-de-Calais 2003-2004, la plus importante épidémie de légionellose connue en France, deux circulaires ont été diffusées : la première en février 2004 demandant le recensement des tours aéro-réfrigérantes (TAR) par voie humide par les services de l'Etat dans chaque département, la deuxième en décembre 2004 précisant la réglementation du contrôle de toutes les TAR par voie humide. Dans ce contexte épidémiologique et réglementaire évolutif, cet article présente les données de la surveillance des cas de légionellose survenus au cours de l'année 2004.

Auteur : Campese C, Jarraud S, Bitar D, Maine C, Che D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 26, p. 129-32