Les légionelloses déclarées en France en 2000

Publié le 16 Octobre 2001
Mis à jour le 11 septembre 2019

Depuis 1987, la surveillance de la légionellose en France repose sur le système de déclaration obligatoire et a été renforcée en 1997 par le système interactif de signalement de cas de légionellose entre le Centre National de Référence des Legionella (CNR) et l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Le CNR réalise des diagnostics de 1re intention et reçoit des prélèvements pour confirmation. Il réalise également le typage des souches humaines et environnementales. La banque de données de profil génomique des souches de légionelles du CNR répertorie actuellement plus de 600 souches cliniques et 2 000 souches environnementales. Au niveau européen, la France participe au réseau EWGLI (European Working Group for Legionella Infections). Ce réseau qui regroupe 31 pays signale, aux autorités sanitaires du pays concerné, tout cas de légionellose survenu chez une personne ayant voyagé pendant les 10 jours précédant le début de la maladie en précisant les lieux fréquentés. (R.A.).

Auteur : Campese C, Decludt B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2001, n°. 42, p. 199-201