Les cas de légionellose déclarés en France en 2009

Publié le 27 Juillet 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Depuis 2006, les données de surveillance ont montré une diminution de l'incidence de la légionellose en France. Cette tendance est confirmée en 2009 avec 1 206 cas enregistrés correspondant à une incidence en France métropolitaine de 1,9 pour 100 000 habitants. L'âge médian était de 62 ans, le sexe-ratio homme/femme de 2,9 et la létalité de 11,5%. La majorité des cas a été diagnostiquée par un test de détection urinaire et une souche a été isolée chez 220 cas (18%). Une exposition à risque était rapportée pour 38% des cas. Aucune épidémie (plus de 10 cas) n'a été identifiée en 2009. Ce bilan des cas de légionellose montre que la tendance observée ces dernières années se consolide en 2009. Cependant, la létalité reste importante et justifie de maintenir la sensibilisation de l'ensemble des partenaires. Les sources d'expositions des cas, notamment sporadiques communautaires qui constituent la majorité des cas, doivent être mieux documentées pour permettre la mise en oeuvre rapide des mesures de prévention afin de pérenniser cette tendance à la baisse. (R.A)

Auteur : Campese C, Maine C, Che D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 31-32, p. 334-5