Évaluation du dispositif de diagnostic rapide de la grippe dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Provence-Alpes-Côte d'Azur, saison grippale 2012 - 2013

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Durant la saison grippale 2012-2013, l'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) a doté les 612 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), d'écouvillons naso-pharyngés et 29 laboratoires de tests rapides à orientation diagnostique (Trod) de la grippe. Ce dispositif visait à faciliter l'accès au diagnostic de la grippe, limiter l'usage inadapté d'antibiotiques et décrire la circulation virale au sein des Ehpad durant la saison grippale. Ainsi, pour tout cas suspect de grippe chez un résident, les Ehpad ont collecté des données cliniques, réalisé un prélèvement par Trod qui était analysé par un des laboratoires participant. Les prélèvements ont ensuite été analysés par RT-PCR multiplex pour vérification des résultats et recherche d'autres virus (adénovirus, entérovirus, parainfluenzavirus, influenzavirus, virus respiratoire syncytial, métapneumovirus, rhinovirus et coronavirus). À la demande de l'ARS Paca, la Cire Sud (Cellule de l'Institut de veille sanitaire (InVS) en régions Paca et Corse) a évalué l'utilisation et l'acceptabilité du dispositif à l'aide d'un questionnaire distribué à tous les Ehpad et aux laboratoires, ainsi que la performance des Trod utilisés dans le cadre de ce dispositif. Dans l'ensemble, le dispositif a été jugé satisfaisant par 75 % des 311 Ehpad ayant répondu à l'enquête. Ils ont insisté sur l'intérêt de la distribution des écouvillons et des actions de formation menées par un groupe de travail régional. Les difficultés ont porté essentiellement sur l'acheminement des prélèvements aux laboratoires participants. De leur côté, tous les laboratoires ont accueilli favorablement le dispositif, très utile selon eux, mais certains se sont heurtés à des difficultés liées à la nécessité d'intégrer de nouvelles techniques d'analyse dans leur routine. Au total, la grande majorité des Ehpad et laboratoires a souhaité renouveler la démarche durant la prochaine saison, mais sans distribution de Trod, les laboratoires étant déjà équipés. Au total, 62 prélèvements ont été analysés soit 62 cas. Ce nombre limité de prélèvements peut s'expliquer du fait d'une épidémie grippale de moindre intensité chez les personnes âgées en région Paca et par le début tardif de l'étude par rapport à la période de circulation des virus étudiés. La RT-PCR multiplex a permis de doubler le nombre de résultats positifs, atteignant un pourcentage de 52 %, mettant en évidence la diversité de circulation virale. Suite à cette évaluation, l'ARS a décidé de poursuivre le dispositif durant la saison grippale 2013-2014. (R.A.)

Auteur : Succo T
Année de publication : 2014
Pages : 38 p.