Surveillance de la grippe à Mayotte. Point épidémiologique au 31 janvier 2018.

Publié le 5 Février 2018
Mis à jour le 12 mai 2019

Situation épidémiologique

L'épidémie de grippe saisonnière à Mayotte a débuté de manière précoce cette année (pour le réseau de médecins sentinelles en semaine 39 : 25 octobre - 1er novembre). Depuis plusieurs années, les données de surveillance montrent une recrudescence des syndromes grippaux en saison des pluies, notamment de janvier à mars.

En 2016, cette saisonnalité avait été confirmée par l'identification de virus grippaux au laboratoire du CHM, dans le cadre de la surveillance virologique initiée la même année.

En 2017, une activité précoce a été observée dès la semaine 39 et elle s'est intensifiée au fil des semaines pour atteindre un pic en semaine 45 (6 au 12 novembre). L'épidémie se termine en ce début de mois de janvier 2018, alors que cette période correspondait à une activité grippale intense les années précédentes. Si la saison 2017/2018 semble avoir été précoce, il est possible que le renforcement des systèmes de surveillance depuis 2016 ait permis de détecter plus tôt les premiers signes de l'épidémie de grippe à Mayotte. En effet, le réseau de médecins sentinelles et la surveillance virologique ont été nettement développés en 2017. Néanmoins, il est nécessaire de poursuivre l'étude de la saisonnalité de la grippe dans les années à venir afin de mieux comprendre la dynamique de l'épidémie grippale sur l'île.

Année de publication : 05/02/2018