Les cas groupés de grippe A(H1N1)2009 : un indicateur de la diffusion du virus sur le territoire métropolitain ?

Publié le 21 Septembre 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - En France, le signalement des foyers de cas groupés de grippe A(H1N1)2009 devait orienter les mesures de gestion afin de retarder la diffusion de l'épidémie dans la population générale. Les objectifs épidémiologiques étaient de détecter l'installation d'une transmission autochtone et de suivre la diffusion du virus en France. Méthodes - Entre le 14 mai et le 29 septembre 2009, tout foyer de cas groupés défini par au moins 3 cas en une semaine d'infection respiratoire aiguë à début brutal dans une même collectivité devait être signalé à la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass). Une investigation était réalisée et les informations saisies dans une base de données. Les foyers étaient classés après réception du résultat des analyses à visée diagnostique. Un lien avec un cas revenant de l'étranger était recherché. Résultats - Un total de 653 foyers a été signalé et 253 (39 %) étaient positifs au virus A(H1N1)2009. La proportion hebdomadaire des foyers sans lien avec l'étranger a augmenté, passant de 25 % en juin (semaine 25) à 80 % en septembre (semaine 37). Le nombre de départements signalant est passé de 9 au mois de juin à 39 en septembre. Les écoles et les familles représentaient 58 % des foyers. Des mesures de gestion ont été mises en place et renseignées pour 105 foyers (41,3 %). Conclusion - La surveillance des cas groupés a permis de détecter l'installation d'une transmission du virus A(H1N1)2009 au mois de juin en France et de suivre sa diffusion tant que la surveillance en population générale ne montrait pas d'augmentation significative de l'activité grippale. D'un point de vue épidémiologique, la surveillance des cas groupés s'est avérée être un outil pertinent en l'absence d'autres systèmes réactifs pour appréhender la diffusion du virus et décrire les populations touchées. (R.A.)

Auteur : Gallay A, Belanger F, Vaux S, Bello PY, Guinard A, Poujol I, Mailles A, Couturier E, Lot F, Levy Bruhl D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 34-35-36, p. 363-7