Le développement de la surveillance non spécifique à Mayotte et à La Réunion dans le cadre de l'épidémie de grippe à virus A(H1N1)2009. Numéro thématique - Épidémie de grippe A(H1N1)2009 : premiers éléments de bilan en France

Publié le 29 Juin 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

La première vague de l'épidémie de grippe à virus A(H1N1)2009 est survenue sur les îles de La Réunion et de Mayotte durant l'hiver austral. Le peu de connaissance disponible sur la virulence du virus ainsi que l'arrivée de la grippe saisonnière ont nécessité la mise en place de systèmes de surveillance non spécifiques réactifs. Les données d'activité des médecins des réseaux sentinelles ont mis en évidence un pic épidémique la semaine 35 à La Réunion et la semaine 37 à Mayotte. L'analyse quotidienne des données relatives aux passages aux urgences via le système Oscour® montre à La Réunion une évolution temporelle identique pour les deux systèmes (pic épidémique la semaine 35). À Mayotte, le pic d'activité aux urgences a été observé la semaine 39, soit deux semaines après celui observé par le réseau de médecins sentinelles. Les différentes sources de données utilisées ont montré une grande cohérence et une complémentarité permettant un monitoring adapté de cette première vague épidémique liée au virus A(H1N1)2009.(R.A.)

Auteur : Filleul L, Durquety E, Baroux N, Chollet P, Cadivel A, Lernout T
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 24-25-26, p. 283-5