La grippe nosocomiale chez les adultes à l'hôpital Edouard Herriot, Lyon (France), hivers 2004-2005, 2005-2006 et 2006-2007

Publié le 9 Septembre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - La grippe est une infection qui peut être nosocomiale, mais la nosocomialité est peu documentée, notamment en court séjour. Une étude a été conduite à l'hôpital Édouard Herriot à Lyon afin de décrire les cas de grippe nosocomiale ainsi que les éventuelles transmissions intrahospitalières. Méthodes - Pendant trois saisons hivernales de 2004 à 2007, les patients hospitalisés et le personnel soignant présentant un syndrome grippal ont été inclus dans cette étude. Pour chaque cas, des données médicales étaient recueillies et un écouvillonnage nasal était réalisé afin de poser le diagnostique virologique. Les cas ont été définis de la manière suivante : cas index, cas secondaires, cas communautaires et cas nosocomiaux. Les contacts quotidiens du cas étaient documentés afin de décrire les potentielles transmissions pouvant avoir eu lieu au sein de l'hôpital. Résultats - Parmi les 276 individus inclus dans l'étude, une grippe confirmée a été identifiée chez 61 personnes (22 %). Le caractère nosocomial a été retenu chez 11 patients (28 %) et 10 soignants (45 %). Des transmissions potentielles ont été observées lors de chaque saison. Conclusion - La présence de grippe nosocomiale ainsi que la présence de cas de transmission interhumaine dans l'établissement chaque saison soulignent l'importance des mesures d'hygiène et de la vaccination.(R.A.)

Auteur : Regis C, Gorain C, Pires Cronenberger S, Crozet MN, Moalla M, Najioullah F, Escuret V, Morfin F, Pollissard L, Barret B, Lina B, Voirin N, Vanhems P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 34, p. 308-11