La grippe A(H1N1)2009 dans les territoires français du Pacifique : bilan de la vague épidémique pendant l'hiver austral. Numéro spécial. Grippe A(H1N1)2009 : le point après six mois

Publié le 10 December 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les trois territoires français du Pacifique (Nouvelle-Calédonie [NC], Polynésie française [Pf] et Wallis et Futuna [WF]) ont été touchés par une vague épidémique de grippe A(H1N1)2009 pendant l'hiver austral. Cette vague de syndromes grippaux se caractérise par une courte durée (environ 8 semaines) et des taux d'attaque élevés : 16 à 18% en NC et en Pf, 28% à Wallis et 38% à Futuna. Le nombre de patients infectés ayant nécessité une hospitalisation en soins intensifs et le nombre de décès ont été respectivement de 21 et 10 en NC et 13 et 7 en Pf (aucun à WF). Les facteurs de risque de formes graves ou de décès rapportés ont déjà été évoqués, notamment le diabète, les pathologies pulmonaires et cardiaques, l'obésité chez l'adulte, les pathologies neuromusculaires chez l'enfant et l'origine océanienne. Une proportion importante de la population reste susceptible au virus et rend possible une deuxième vague qu'il convient d'anticiper par des mesures préventives (vaccination), de surveillance clinique et virologique et d'organisation sanitaire. (R.A.)

Auteur : Groupe de travail en épidémiologie dans les territoires français ultramarins du Pacifique
BEHWeb, 2009, n°. 3, p. 6 p.