Épidémie de grippe A(H1N1)2009 en France : les paramètres virologiques. Numéro thématique. Épidémie de grippe A(H1N1)2009 : premiers éléments de bilan en France

Publié le 29 Juin 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

La surveillance de la grippe par les Centres nationaux de référence des virus influenza (CNR) a répondu à différents objectifs en fonction du contexte épidémiologique. Dans un premier temps, les CNR ont mis en place les outils diagnostiques adaptés et mobilisé les réseaux. Puis, lorsque les prémices de la vague épidémique sont apparues, ils ont adapté leur réponse et leur organisation afin de permettre une analyse la plus exhaustive possible des virus et des échantillons à analyser. Enfin, il a fallu assurer aussi la surveillance virologique des facteurs d'adaptation, des facteurs de virulence et de l'émergence de résistance aux antiviraux, ceci en temps réel. Au total, au cours de cette vague épidémique qui a mobilisé des outils et des moyens à un niveau largement supérieur à ce qui se passe au cours d'une épidémie saisonnière classique, il a été analysé 103 352 prélèvements par le Réseau des laboratoires " grippe A ", le Réseau national des laboratoires (Renal) et le réseau des Groupes régionaux d'observation de la grippe (Grog). Un total de 24 279 positifs ont été détectés sur la période de mai 2009 à février 2010, avec un taux de positivité hebdomadaire variant de 0 à 43 %. La vague épidémique a été observée de la semaine 43 à la semaine 52/2009, et le pic de détection des virus A(H1N1)2009 a été noté en semaine 48, avec 3 877 cas documentés. Les analyses phylogénétiques n'ont pas montré l'apparition de variants génétiques ; de rares mutants avec un possible facteur de virulence ont été détectés chez des patients présentant des formes sévères. (R.A.)

Auteur : Rousset D, Bouscambert Duchamp M, Enouf V, Valette M, Grog I, Caro V, van der Werf S, Lina B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 24-25-26, p. 272-4