Epidémie de grippe A(H1N1)2009 dans un centre de vacances, Alpes-de-Haute-Provence, France, juillet 2009.

Publié le 21 Septembre 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le 28 juillet 2009, un foyer de cas groupés de grippe dans un centre de vacances des Alpes de Haute Provence était signalé à la Cellule de l'Institut de veille sanitaire en région Sud. Une étude épidémiologique et biologique était menée pour identifier la source de l'infection et estimer le portage du nouveau virus. Le centre accueillait 94 enfants répartis en cinq groupes d'âge et 28 adultes. Les cas étaient recensés à partir de la définition clinique d'un cas possible de grippe établie au moment de l'étude par l'Institut de veille sanitaire. Des prélèvements nasaux étaient recueillis pour toutes les personnes présentes et testés pour la recherche du virus A(H1N1)2009. Le taux d'attaque (TA) global était de 37 %. Les cas possibles avaient tous présenté une toux et pour 82 % au moins un épisode fébrile. Les taux d'attaque variaient selon les groupes et le risque de développer la maladie était ainsi significativement plus élevé chez les 1114 ans que chez les 68 ans. Parmi les cas possibles, 26 % ont été confirmés. Au total, 31 personnes étaient positives pour la recherche du virus de la grippe A(H1N1)dont 5 personnes qui ne répondaient pas à la définition de cas (7 %). Trois d'entre elles étaient paucisymptomatiques et 2 sont restées complètement asymptomatiques. Cette étude a permis d'étudier la dynamique de la diffusion de l'épidémie dans le centre de vacances et l'influence des comportements spécifiques d'un groupe d'âge dans sa propagation. Elle confirme également l'existence d'un portage du virus chez des personnes pauci-et asymptomatiques. (R.A.)

Auteur : Mantey K, Resseguier N, Armengaud A, Souares Y, Salez N, de Lamballerie X, Six C, Garcia Galatola J, Philippe M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 34-35-36, p. 372-5