Burden of influenza, healthcare seeking behaviour and hygiene measures during the A(H1N1)2009 pandemic in France: a population based study

Publié le 5 Novembre 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Background. Influenza surveillance systems do not allow the identification of the true burden of illness caused by influenza in the community because they are restricted to consulting cases. A study was conducted to estimate the incidence and the burden of self-defined influenza, and to describe healthcare seeking behavior for self-defined influenza during the A(H1N1)2009 pandemic in the French population. Methods. We conducted a random-based retrospective cross-sectional telephone survey between May 2009 and April 2010 among a random sample of the French population. Results. For the 10 076 people included, 107 episodes of self-defined influenza were reported. The annual incidence of self-defined influenza was estimated at 13 942 cases per 100 000 inhabitants (CI95% 10 947 -- 16 961), 62.1% (CI95% 50.5 -- 72.5) of cases consulted a physician and 11.3% (CI95% 5.5 - 21.7) used a face mask. Following recommendations, 37.5% (CI95% 35.5 -- 39.5) of people in the survey reported washing their hands more often during the pandemic season, and there was a positive association with being vaccinated against A(H1N1)2009 influenza, being a women, being a child (< 15 years) or living in a big city (>= 100 000 inhabitants). Conclusions. Self-defined influenza causes a significant burden of illness in the French population and is a frequent cause for consultation. These results allow a more accurate interpretation of influenza surveillance data and an opportunity to adapt future health education messages. Traduction du résumé : Les systèmes de surveillance de la grippe en France ne permettent pas de connaître le nombre total et les caractéristiques des cas de grippe en population générale et leur poids réel en santé publique. Une enquête a été réalisé afin d'estimer l'incidence, le recours aux soins et le suivi des mesures d'hygiènes pour la grippe en France métropolitaine. Il s'agit d'une enquête nationale, par sondage aléatoire, téléphonique en population générale dont le recueil des données s'est déroulé de mai 2009 à avril 2010. Parmi les 10 076 personnes incluses, 105 personnes ont déclaré 107 épisodes de grippe dans les 4 semaines précédant leur entretien téléphonique. L'incidence annuelle de la grippe a été estimée à 13 942 cas pour 100 000 habitants (IC95% : 10 947-16 961), 62,1% (IC95% : 50,5-72,5) des cas ont consulté un médecin et 11,3% (IC95% : 5,5 à 21,7) ont utilisé un masque respiratoire de protection. Plus d'une personne sur 3 a déclaré se laver les mains plus souvent cette saison par rapport à la saison dernière en raison des recommandations de la grippe A(H1N1)2009, notamment chez les personnes vaccinées contre la grippe A (H1N1) 2009, les femmes, les enfants (<15 ans) et les habitants d'une agglomération importante (e 100 000 habitants). Ces résultats confirment le poids important de la grippe dans la population générale française, permettent de mieux interpréter les données de surveillance et aident à orienter les recommandations faites pour la prévention de la transmission de la grippe. (Traduction du résumé effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale CeVE- de l'InVS)

Auteur : van Cauteren D, Vaux S, de Valk H, Le Strat Y, Vaillant V, Levy Bruhl D
BMC Public Health, 2012, vol. 12, p. 947