RENACOQ : surveillance de la coqueluche à l'hôpital en 1999. Bilan de 4 années de surveillance

Publié le 2 Mai 2001
Mis à jour le 11 septembre 2019

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse. Sa gravité tient à ses complications broncho-pulmonaires et à sa mortalité élevée chez le nourrisson. L'introduction du vaccin à germes entiers en 1959 et surtout sa diffusion en 1966 a entraîné une chute spectaculaire du nombre de cas en France. Pour autant, l'élimination de la maladie n'est pas envisageable aujourd'hui car la protection conférée par le vaccin baisse après quelques années. Les résultats de la surveillance épidémiologique de 1996 à 1999, qui est assurée depuis avril 1996 par le biais du réseau pédiatrique hospitalier RENACOQ, sont présentés dans cet article. Les données du réseau en 1999 sont assez comparables avec les années antérieures. Les points marquants sont l'augmentation des cas confirmés biologiquement, le plus grand usage de la PCR et l'augmentation des cas vaccinés. L'analyse prochaine des données 2000 permettra de vérifier si les tendances se confirment.

Auteur : Bonmarin I, Six C, Laurent E, Baron S, Haeghebaert S, Guiso N
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2001, n°. 18, p. 83-7