Cas de coqueluche parmi le personnel d'un service de maternité : gestion d'une alerte sanitaire

Publié le 1 Mars 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse, grave chez le nouveau-né non vacciné. Objectifs. Investigation de cinq cas groupés de coqueluche parmi le personnel du service de maternité avec exposition des nouveau-nés, évaluation de l'observance du personnel aux recommandations et de leur expérience de la crise. Méthodes. Étude rétrospective par questionnaire au personnel sur la mise en place de mesures de prévention (antibioprophylaxie par érythromycine et port du masque). Résultats. Deux cent trente-huit patientes ont été averties d'une potentielle contamination coquelucheuse. Aucun cas n'a été rapporté parmi les patientes, ni leurs nouveau-nés. Dix cas prouvés ou probables de coqueluche ont été identifiés parmi le personnel ayant répondu à l'enquête (n = 101/210, 48%). Soixante pour cent du personnel ont pris l'antibioprophylaxie et 86% ont respecté le port du masque dont 46% l'ont porté de façon adaptée. Les facteurs de non-observance étaient les effets secondaires de l'antibioprophylaxie (41%), une information trop tardive (41%) et la conviction d'être protégé par la vaccination (22%). La communication n'a pas été satisfaisante pour 72% du personnel et le bien-fondé des recommandations critiqué dans 39% des cas. Conclusion. Cette enquête illustre les difficultés de gestion d?une alerte dans une unité de soins à travers l'exemple de la coqueluche.

Auteur : Vanjak D, Delaporte MF, Bonmarin I, Levardon M, Fantin B
Médecine et maladies infectieuses, 2006, vol. 36, n°. 3, p. 151-6