Les hospitalisations pour asthme chez l'enfant en France, 2002 2010

Publié le 1 Juillet 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction. Les hospitalisations pour asthme sont considérées comme en grande partie évitables grâce à une prise en charge adaptée. L'objectif de cette étude était de décrire, à partir de la base nationale du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI), les hospitalisations pour asthme de l'enfant. Méthodes. Les séjours survenus entre 2002 et 2010 chez des enfants (âge < 15 ans) résidant en France (Guyane exclue) et ayant un diagnostic principal d'asthme ou d'asthme aigu grave, ou d'insuffisance respiratoire aiguë (IRA) avec en diagnostic associé un code d'asthme ou d'asthme aigu grave ont été sélectionnés. Résultats. En 2010, 35 004 séjours pour asthme et 1381 séjours pour IRA associée à un asthme ont été enregistrés (taux d'hospitalisation : 30,1/10 000 enfants) ; la durée moyenne des séjours avait été de 2 j. Le taux de létalité intra-hospitalière avait été de 0,01 % à 0,03 % selon l'année. Le taux annuel d'hospitalisation standardisé sur l'âge avait augmenté entre 2002 et 2010 (+2,5 % par an en moyenne en France métropolitaine). En 2010, 11,8 % des enfants hospitalisés pour asthme ou pour IRA associée à un asthme avaient été réadmis pour ces mêmes motifs au moins une fois au cours de la même année, et 1,3 % dans les 7 j. La proportion d'enfants de moins de 5 ans réadmis au cours de la même année calendaire avait augmenté entre 2002 et 2010. Conclusion. L'augmentation des taux d'hospitalisation et de réadmission témoigne d'une prise en charge non optimale de l'asthme chez l'enfant en France. (R.A.)

Auteur : Delmas MC, Marguet C, Raherison C, Nicolau J, Fuhrman C
Archives de Pédiatrie, 2013, vol. 20, n°. 7, p. 739-47