Du nouveau dans l'éducation du patient asthmatique à Marseille.

Publié le 1 Septembre 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'asthme provoque deux mille décès par an en France, dont une partie pourrait être évitée par des soins et une éducation du patient mieux adaptés. À Marseille, un programme innovant d'éducation du patient intégrant les facteurs psychologiques, sociaux et environnementaux permet de modifier les " croyances " des patients sur leur pathologie. Les premiers résultats font apparaître une meilleure observance (le pourcentage de patients observants passe de 7% à 65 %) et une réduction des hospitalisations (qui passent de 74 % à 7 %).

Auteur : Lamouroux Aurore
La Santé de l'homme, 2007, n°. 391, p. 8-11