Analyse de la pertinence d'un dépistage du saturnisme infantile autour d'une ancienne fonderie, Flers (Orne)

Publié le 1 Mai 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Suite à la fermeture de la fonderie Sonofoque à Flers (61), des analyses des sols des parcelles avoisinantes ont été réalisées et ont mis en évidence des concentrations élevées en plomb. Une étude a été réalisée afin d'évaluer la pertinence d'un dépistage du saturnisme infantile : - pour les enfants résidant actuellement sur cette zone ; - pour des enfants qui viendraient habiter sur les parcelles les plus contaminées. La zone d'étude a été définie grâce aux mesures réalisées avec un spectromètre portable à fluorescence X. Afin d'identifier les habitudes des riverains de la fonderie et les éventuels comportements à risque, une enquête en population a été réalisée. Parallèlement à cette enquête, des prélèvements et analyses de sols et de poussières ont permis d'obtenir des valeurs précises de concentrations en plomb. Les résultats des analyses montrent que les parcelles fréquentées par des enfants de moins de 6 ans ne présentent aucune préoccupation sanitaire au regard des connaissances acquises ces dernières années. Le scénario correspondant à des enfants qui s'installeraient sur les parcelles les plus contaminées a été étudié à l'aide de deux méthodes : la méthode développée par l'InVS et le logiciel IEUBK. Quelle que soit la méthode d'estimation, les plombémies modélisées sont largement inférieures au seuil de 100 Œg/L fixé dans la réglementation française. Les résultats de cette étude montrent qu'il n'est pas pertinent d'organiser un dépistage du saturnisme infantile ni pour les enfants résidant actuellement sur la zone d'étude, ni pour ceux qui viendraient s'installer. (R.A.)

Auteur : Obert C, Guillois Becel Y
Année de publication : 2012
Pages : 24 p.