Evolution of blood lead levels in urban French population (1979-1995)

Publié le 1 Juin 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

Position du problème : La Directive du 29 mars 1977 avait pour objet le criblage des niveaux de contamination en plomb des populations européennes non exposées professionnellement à ce métal. En France, deux campagnes furent d'abord effectuées à trois années d'intervalle, 1979 et 1982, avant et après l'application d'une autre directive fixant la teneur maximale du plomb dans l'essence à 0,40 g/l au lieu de 0,55 g/l en 1979. L'échantillonnage portait sur toutes les agglomérations de plus de 500 000 habitants et sur les zones présentant un risque élevé de pollution par une source spécifique. La mise en oeuvre fut effectuée notamment au sein de huit agglomérations répondant, à l'époque, à la définition de la directive. Une plombémie a été réalisée chez chacun des participants sélectionnés. L'objectif de la présente étude consiste à évaluer l'impact des mesures de réduction du plomb dans l'environnement, notamment d'origine automobile, sur les niveaux de contamination des populations urbaines françaises. Méthodes : Nous avons donc réitéré, entre 1995 et 1996, cette surveillance afin d'estimer l'évolution de l'imprégnation saturnine dans la population adulte urbaine depuis le début de la décennie 80. Les trois plus importantes agglomérations urbaines : Paris, Lyon, Marseille furent retenues lors de cette campagne. Résultats : L'évolution de l'imprégnation par le plomb des populations urbaines françaises semble se caractériser par une diminution moyenne de l'ordre de 60 mg/l. Elle représente une chute de plus de 50% par rapport au début de la décennie 80. résumé. Conclusions : Cette diminution observée est statistiquement significative et concrétise la politique soutenue depuis bientôt 20 ans en matière de réduction du plomb de l'environnement. (R.A.)

Auteur : Huel G, Frery N, Takser L, Jouan M, Hellier G, Sahuquillo J, Giordanella JP
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2002, vol. 50, n°. 3, p. 287-95