Evaluation de la pertinence de la mise en place d'un dépistage du saturnisme infantile chez les enfants résidant autour de trois cristalleries en Lorraine. Recommandations et mesures de gestion, 2007-2008

Publié le 18 Mai 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Dans le cadre de la réduction des cas de saturnisme liés à une activité industrielle, les cristalleries lorraines ont dû faire établir un diagnostic de l'état des sols afin de déterminer le niveau d'exposition au plomb des populations. La Cellule de l'Institut de veille sanitaire en région Est a été saisie par les Directions départementales des affaires sanitaires des Vosges et de Meurthe-et-Moselle afin d'évaluer la pertinence de la mise en place d'un dépistage du saturnisme infantile autour de trois cristalleries. Méthode - Les plombémies attendues chez les enfants résidant autour des cristalleries ont été estimées à partir des évaluations de leurs doses d'exposition au plomb. Celles-ci ont été calculées selon trois scénarios à partir de données populationnelles et environnementales. Le niveau des plombémies attendues constitue le critère d'aide à la décision dans la mise en place du dépistage. Résultats - Les résultats ont mis en évidence des plombémies moyennes et extrêmes attendues inférieures aux seuils justifiant, d'après la méthodologie de l'Institut de veille sanitaire en vigueur, la mise en place d'un dépistage pour les trois sites étudiés. Discussion-conclusion - Cette démarche s'inscrit dans un objectif plus global de réduction d'expositions qui restent inacceptables au regard des niveaux couramment rencontrés, justifiant la mise en oeuvre de mesures adaptées (gestion des sols contaminés fréquentés par les enfants, rappel des règles d'hygiène aux personnes cultivant leur potager notamment). La sensibilisation des professionnels de santé au repérage des populations à risque a également été réalisée. (R.A.)

Auteur : Janin C, Romac P, Brouillard C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 18, p. 201-4