Analyse commentée. Pollution atmosphérique et variabilité de la fréquence cardiaque chez des personnes âgées vivant à Mexico. Numéro thématique. Pollution atmosphérique et personnes âgées : estimation des risques

Publié le 1 Juin 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article est une analyse commentée de l'étude publiée dans la revue Epidemiology 2003; 14(5):521-527. Il s'agit d'étudier la relation entre la pollution atmosphérique, définie par différents indicateurs, et des indices exprimant des niveaux de variabilité de la fréquence cardiaque mesurés chez des personnes âgées. Les résultats suggèrent que l'exposition aux particules fines et à l'ozone entraîne une diminution de l'indice VFC haute fréquence chez des personnes âgées vivant à Mexico. Cet effet est particulièrement marqué chez des personnes hypertendues. (Objectifs et conclusion des auteurs).

Auteur : Stroebel R, Gauvin S
Extrapol. Epidémiologie et pollution atmosphérique. Analyse critique des publications internationales, 2005, n°. 25, p. 19-20