Epidémiologie de la dengue à la Réunion. Bilan d'une année de surveillance, 2007

Publié le 1 December 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - Depuis juillet 2004, la Réunion est en situation interépidémique pour la dengue mais reste exposée au risque d'une reprise épidémique imposant une surveillance épidémiologique rigoureuse dans le but de localiser précocement les foyers de transmission d'arbovirus. Méthode - En interépidémie, la surveillance de la dengue (maladie à déclaration obligatoire depuis 2006) a été renforcée par un dispositif de surveillance biologique reposant sur le signalement, par les laboratoires, des IgM limites ou positives, des RT-PCR positives et des isolements de virus de la dengue. Résultats - En 2007, 26 cas probables et 2 cas confirmés de dengue ont été identifié à la Réunion, tous autochtones. Sept cas (25 %) ont été hospitalisés. Aucune dengue hémorragique ni aucun décès n'ont été signalés. Le sex-ratio H/F était de 1,33 et l'âge moyen de 36,5 ans [9 - 80]. Un seul regroupement temporo-spatial a été identifié entre mai et juin 2007 dans la commune de Saint-Louis (3 cas probables et 2 cas confirmés (DEN-1: n=1)). Seules cinq déclarations obligatoires spontanées sont parvenues à la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales. Discussion - La surveillance biologique de la dengue mise en oeuvre à la Réunion depuis 2006 semble le moyen de surveillance épidémiologique le plus adapté en période interépidémique. L'identification d'une souche de virus DEN-1 en 2007 homologue à celle ayant circulée en 2004 serait plutôt en faveur d'une transmission virale autochtone du sérotype DEN-1 à la Réunion sur le mode endémo-épidémique avec survenue de cas sporadique en interépidémie. L'introduction d'un nouveau sérotype par un voyageur pourrait avoir de graves conséquences telles qu'une nouvelle épidémie, l'apparition de formes cliniques hémorragiques ou voire de décès. (R.A.)

Auteur : Balleydier E, D'Ortenzio E, Renault P
Année de publication : 2008
Pages : 15 p.