Surveillance de la dengue à la Réunion. Point épidémiologique au 3 avril 2018.

Publié le 5 Avril 2018
Mis à jour le 20 juin 2019

Situation épidémiologique

Après une circulation inhabituelle à bas bruit du virus de la dengue en 2017, y compris durant l'hiver austral, le nombre de cas de dengue est en augmentation depuis le début de l'année 2018. Une intensification de la circulation virale est observée chaque semaine depuis le 29 janvier.Au cours de la semaine dernière (26 mars au 1er avril), 167 cas confirmés ont été signalés. Sur les trois premiers mois de l'année 2018, 755 cas de dengue se sont contaminés à La Réunion. Depuis le début de l'année 2017, au total 849 cas autochtones et 9 importés ont été confirmés.

Une zone de circulation du virus a été mise en évidence dans le nord à Ste-Clotilde alors que jusqu'à présent, l'ouest et le sud de l'île étaient les seuls secteurs concernés par une circulation active du virus. Les cas signalés au cours de la semaine dernière résident principalement

  • dans l'ouest à St-Paul, Gare routière et Etang (37 cas), Bois de Nèfles et La Plaine (35 cas), St-Gilles-les-Bains (16 cas), St-Gilles-les-Hauts (7 cas), La Saline (4 cas), à La Possession (8 cas), Le Port (3 cas), St-Leu (15 cas).
  • dans le sud à St-Pierre (8 cas) et Ravine des Cabris, Bois d'Olives (10 cas)
  • dans le nord : à Ste-Clotilde (2 cas sans lien avec les zones de circulation connues)

Au cours de la semaine, des cas isolés ont également été mis en évidence, ils résident à Saint-Denis/La Montagne (1 cas), Sainte-Marie (2 cas), Les Avirons (2 cas), Etang-Salé (3 cas), Saint-Louis (4 cas), Entre-Deux (1 cas), le Tampon (2 cas), Saint-Joseph (1 cas). Les enquêtes en cours permettront d'identifier leur lieu de contamination présumé.

Depuis début 2017, chez les cas autochtones le sérotype majoritaire est DENV-2 (358 typages). Les autres virus identifiés sont DENV-1 (4 typages) et DENV-4 (1 typage) essentiellement chez des cas importés en 2017.

Année de publication : 05/04/2018