Situation épidémiologique de la dengue à Saint-Barthélémy. Point au 24 août 2012

Publié le 27 Août 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Pour la période considérée de juin et juillet (semaine 2012-23 à semaine 2012-30), les estimations hebdomadaires des cas cliniquement évocateurs de dengue sont restées nulles, en raison de l'absence de cas cliniquement évocateur venu consulter dans les cabinets des médecins sentinelles.Cette observation s'inscrit dans la tendance générale constatée depuis le début de l'année 2011, correspondant à un très faible nombre de cas cliniquement évocateurs survenant chaque semaine

Année de publication : 27/08/2012