Dengue outbreaks: a constant risk for Reunion Island. Results from a seroprevalence study among blood donors

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

BACKGROUND: immunity against dengue virus (DENV) on Reunion Island could play an important role in the risk of dengue outbreaks but is rather unknown. A study was performed to estimate seroprevalence of antibodies against DENV among blood donors. METHODS: an age- and sex-stratified sample of 1825 sera was randomly selected. RESULTS: overall seroprevalence was 3.1% (95% CI: 2.2-3.9%); seroprevalence increased with age and was much higher in women than in men. CONCLUSION: the low level of herd immunity is consistent with the absence of an endemic circulation of DENV, and makes it probable that Reunion Island will face future outbreaks. (R.A.) Traduction du résumé : L'immunité de la population réunionnaise contre le virus de la dengue (DENV) pourrait avoir un impact important sur le risque épidémique mais demeure inconnue. Une étude a été réalisée pour estimer la séroprévalence des anticorps contre le virus de la dengue chez les donneurs de sang à la Réunion. Un échantillon stratifié sur l'âge et le sexe de 1825 sérum a été sélectionné de manière aléatoire. La séroprévalence globale était de 3,1% (IC à 95% : 2,2 à 3,9%). La séroprévalence augmentait avec l'âge et était beaucoup plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Le faible niveau d'immunité collective est compatible avec l'absence de circulation endémique du DENV à la Réunion, et suggère une forte probabilité que la Réunion soit confrontée à de futures épidémies.(Traduction effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale - CeVE - de l'InVS)

Auteur : Larrieu S, Michault A, Polycarpe D, Schooneman F, D'Ortenzio E, Filleul L
Transactions of the Royal Society of tropical Medicine and Hygiene, 2014, n°. 1, p. 57-9