Situation épidémiologique du chikungunya en Guyane. Point au 27 mars 2015.

Publié le 30 Mars 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

La circulation virale tend à la diminution dans les secteurs de l'Ile de Cayenne et de l'Ouest Guyanais et fluctue sur le secteur de Kourou. D'autre part, le nombre de cas cliniquement évocateurs sur le secteur du Maroni reste à des niveaux élevés.Le comité de gestion a acté le 10 février 2015 que les communes allant de Maripasoula à Cayenne étaient en phase 3 du Psage correspondant à une situation épidémique. Les autres communes sont restées en phase 2b correspondant à une transmission autochtone modérée du virus avec foyers épidémiques et chaînes locales de transmission.

Année de publication : 30/03/2015