Manifestations articulaires du chikungunya 12 à 18 mois après l'infection : évolution clinique et facteurs de risque associés aux formes persistantes, La Réunion, France, 2006.

Publié le 21 Octobre 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Objectifs - Évaluer la fréquence des manifestations articulaires persistantes après l'infection par le virus du chikungunya (CHIKV) et investiguer les facteurs liés à la persistance des manifestations articulaires. Méthodes - Nous avons interrogé par téléphone entre juin et septembre 2006 une cohorte de patients âgés de 16 ans et plus ayant présenté, 12 à 18 mois auparavant, une infection CHIKV confirmée. Résultats - Sur les 147 personnes incluses dans l'étude, 69 % étaient des femmes. L'âge médian était de 52 ans (IQ25-75 : 43-63). Cette étude a mis en évidence une proportion élevée de manifestations articulaires au sein de cette cohorte puisque 84 participants (57 %) rapportaient des manifestations articulaires 12 à 18 mois après l'infection. Parmi ces 84 patients, 53 (63 %) rapportaient des troubles permanents et 31 (37 %) des troubles occasionnels. Ajustés sur le sexe, l'âge > 45 ans (OR 3,9 ; IC95 % 1,7-9,7), la sévérité des douleurs articulaires initiales (OR 4,8 ; IC95 % 1,9-12,1) et les antécédents d'arthrose (OR 2,9 ; IC95 % 1,1-7,4) étaient retrouvés significativement associés à la persistance des troubles. Conclusion - Ces résultats devraient permettre de mieux cibler à l'avenir les personnes à risque d'évolution vers la chronicité. (R.A.)

Auteur : Sissoko D, Moscetti F, Renault P, Balleydier E, Ledrans M, Ezzedine K, Malvy D, Pierre V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 38-39-40, p. 370-2