Description des fluctuations de la mortalité réunionnaise dans le contexte de l'épidémie de chikungunya en 2005-2006. Numéro thématique. Qu'avons-nous appris de l'épidémie de chikungunya dans l'Océan Indien en 2005-2006 ?

Publié le 21 Octobre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Une épidémie majeure de chikungunya a touché La Réunion entre mars 2005 et juin 2006 et a concerné près de 270 000 personnes. La présente étude vise à décrire la mortalité sur cette même période. Méthodes - Le nombre observé de décès en 2005 et 2006 a été comparé au nombre attendu, estimé à partir des taux de mortalité par âge et sexe sur la période 2002-2004 et des estimations de population en 2005 et 2006. Les effectifs de décès sont issus d'une remontée automatique de données de 13 communes de l'île dont les états civils sont informatisés. Résultats - En 2005, le nombre observé de décès était proche des valeurs attendues. En 2006, la mortalité a fortement augmenté et dépassé significativement la valeur attendue entre les semaines 4 et 10 ; entre janvier et avril 2006, les variations mensuelles étaient respectivement de + 7,1 %, + 34,4 % (p<0,01), + 25,2 % (p<0,01) et + 10,1 % (p<0,01), soit un excès total de 230 décès (base des 13 communes) et 267 pour l'ensemble de l'île. L'excès de mortalité a concerné essentiellement les plus de 75 ans. A partir de mai 2006, la mortalité observée est revenue dans ses limites habituelles de fluctuation. Cette dynamique est proche de celle de l'épidémie. Discussion-Conclusion - Ces observations suggèrent que l'excès de mortalité des quatre premiers mois de 2006 est associé à l'épidémie, aucun autre phénomène sanitaire connu susceptible d'expliquer cette augmentation n'ayant touché l'île sur cette période. (R.A.)

Auteur : Josseran L, Solet JL, Renault P, Caillere N, Fouillet A, Le Tertre A, Zeghnoun A, Quenel P, Pierre V, Ilef D, Ledrans M, Brucker G
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 38-39-40, p. 353-7