Practices of French family physicians concerning varicella vaccination for teenagers

Publié le 1 Septembre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

OBJECTIVES: The authors assessed the knowledge and practices of French family physicians concerning the application of the new 2007 varicella vaccination guidelines for non-immune teenagers, 12 to 18 years of age. They also estimated the vaccination coverage in this population. METHOD: A questionnaire link was sent by to 1008 family physicians of the French Inserm Sentinel network. Each family physician had to include the last teenager aged 12 to 18 years seen in consultation, with no or uncertain history of clinical varicella. RESULTS: One hundred and forty-one family physicians agreed to participate and included one patient (participation rate=14%) between 4th November 2010 and 4th January 2011. One hundred and thirty-three questionnaires out of 141 (94%) were analyzed. Three patients were vaccinated and 127 were not, giving a weak vaccination coverage in the investigated population at 2%. Eighty-nine family physicians (70%) did not know about the recommendation, and 90 (71%) declared that they had no intention to vaccinate their patient against varicella. CONCLUSION: Guidelines on varicella vaccination of non-immune teenagers are poorly followed and accepted by family physicians. Vaccination coverage is very low, and efforts should be made to improve application of recommendations. Traduction du résumé : Cette étude a pour objectif d'évaluer les attitudes, les connaissances et les pratiques des médecins généralistes concernant l'application de la recommandation de 2007 de vaccination contre la varicelle des adolescents de 12 à 18 ans non immuns, et d'évaluer la couverture vaccinale pour la population étudiée. Un questionnaire électronique a été proposé aux 1008 médecins généralistes (MG) du réseau Sentinelles de l'Inserm, acceptant de participer aux études épidémiologiques qui leur sont proposées en plus de leur activité de surveillance continue de huit indicateurs de santé. Chacun devait inclure le dernier adolescent de 12 à 18 ans vu en consultation, sans antécédent connu de varicelle ou dont le statut était douteux. Entre le 4 novembre 2010 et le 4 janvier 2011, 141 MG ont inclus un patient, soit un taux de participation de 14 %. Cent trente-trois questionnaires sur 141 (94 %) ont pu être analysés. Trois patients étaient vaccinés et 127 n'étaient pas vaccinés ; la couverture vaccinale dans la population enquêtée est donc de 2 %. Parmi les 127 MG ayant inclus des patients non vaccinés, 89 (70 %) n'étaient pas informés de la recommandation vaccinale de 2007 et 90 (71 %) n'ont pas l'intention de vacciner leur patient. Cette recommandation vaccinale semble encore mal connue et mal acceptée par les MG. La couverture vaccinale dans la population enquêtée reste très faible. Un effort de diffusion et de justification de la recommandation semble devoir être réalisé. (Traduction effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale CeVE- de l'InVS)

Auteur : Blaizeau F, Lasserre A, Rossignol L, Blanchon T, Kerneis S, Hanslik T, Levy Bruhl D
Médecine et maladies infectieuses, 2012, vol. 42, n°. 9, p. 429-34