Evaluation épidémiologique de la rougeole en Europe en 2008.

Publié le 20 Octobre 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte - La rougeole reste présente en Europe malgré l'introduction, il y a déjà plus de 20 ans, du vaccin anti-rougeoleux dans les programmes de vaccination des enfants. L'objectif ici est d'effectuer une revue épidémiologique de la rougeole à l'approche de l'échéance de 2010, date fixée pour l'éradication de la maladie. Méthode - Les informations recueillies par les institutions nationales de surveillance de 32 pays européens ont été analysées pour l'année 2008. Les données ainsi obtenues concernent les tranches d'âge, les modalités de confirmation du diagnostic, les statuts vaccinaux, les hospitalisations, les importations, la présence d'une encéphalite aiguë en tant que complication de la rougeole et enfin le nombre de décès associés à cette pathologie. Les cas cliniques, les cas confirmés biologiquement et les cas épidémiologiquement liés qui répondaient aux critères de surveillance nationale ont été analysés. Les cas ont ensuite été répartis en groupes d'âge : moins de 1 an, de 1 à 4 ans, de 5 à 9 ans, de 10 à 14 ans, de 15 à 19 ans, et plus de 20 ans. Les pays où le taux d'incidence de la rougeole endémique pour 100 000 habitants et par an est nul, inférieur à 0,1, compris entre 0,1 et 1 et supérieur à 1 ont été respectivement classés comme présentant un taux nul, faible, moyen et élevé. Résultats - En 2008, 7 822 cas de rougeole ont été enregistrés, dont la plupart (n=7 039, soit 90%) dans six pays : Suisse, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, France et Autriche. La majorité de ces cas étaient des enfants non vaccinés ou partiellement vaccinés ; cependant, un cas sur quatre était âgé de 20 ans ou plus. Un cas de décès associé à la rougeole a été rapporté. La forte incidence de la rougeole dans certains pays d'Europe a donc révélé une couverture vaccinale insuffisante. Sur les 218 cas signalés comme étant importés, 165 (76%) provenaient d'un autre pays d'Europe, et 30 (14%) venaient d'Asie. Interprétation - Des doutes sont permis quant à l'élimination de la maladie d'ici 2010 au vu de l'insuffisance de la couverture vaccinale. Les piliers du plan européen d'élimination de la rougeole en Europe reposent sur une couverture vaccinale satisfaisante et sur la nécessité de maintenir cette couverture, ainsi que sur l'amélioration de la surveillance. (R.A.)

Auteur : Muscat M, Bang H, Glismann S, Molbak K
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 39-40, p. 436-40