Surveillance nationale des maladies infectieuses, 2001-2003. Epidémiologie et prophylaxie de la rage humaine en France, 2001-2003

Publié le 1 Janvier 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les points essentiels : - En France, la rage est une maladie à déclaration obligatoire (DO) chez l'homme et une maladie réputée contagieuse chez toutes les espèces animales (MRC). - Le Centre national de référence pour la rage (CNRR) rassemble et analyse les données sur la rage humaine et sa prophylaxie qui lui sont transmises par les Centres antirabiques (CAR) et assure le diagnostic de laboratoire de la rage chez l'homme et chez l'animal suspect d'être à l'origine d'une contamination humaine. - De 2001-2003, le nombre de traitements antirabiques à continué de décroître. Cette décrois-sance est moins rapide que celle des animaux positifs du fait de l'importance résiduelle des contacts à risque en France avec des animaux inconnus ou disparus et du fait de l'accroissement du nombre de personnes contaminées à l'étranger en zone d'enzootie rabique. - Un cas de rage humaine est survenu en 2003 chez un enfant contaminé au Gabon, deux cas de rage canine ont été importés du Maroc. - La rage est donc principalement une zoonose d'importation avec un risque lié à la rage des chauves-souris sur le territoire français. - Plusieurs cas de rage des chauves-souris ont été diagnostiqués. (R.A.)

Auteur : Bourhy H, Goudal M, Rotivel Y
Année de publication : 2005
Pages : 11 p.