Les infections invasives à méningocoques en France en 2004

Publié le 7 Mars 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les infections invasives à méningocoques (IIM) sont des infections graves, affectant le plus souvent des personnes jeunes. En France, la majorité des cas surviennent de manière sporadique. La surveillance des IIM est une des missions de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Elle permet de détecter les cas groupés et les augmentations d'incidence, de décrire l'évolution annuelle de la maladie et ses principales caractéristiques, et d'évaluer les mesures de prévention mises en place. Le Centre national de référence des méningocoques (CNR) participe à la surveillance nationale et réalise un phénotypage complet ainsi que l'antibiogramme des souches de méningocoque qu'il reçoit de l'ensemble des laboratoires de bactériologie. Il contribue à la surveillance des clones épidémiques potentiels par typage moléculaire de Neisseria meningitidis. Cet article présente les résultats de l'analyse des cas d'IIM déclarés en 2004 en France. (Introduction)

Auteur : Parent du Chatelet I, Perrocheau A, Taha MK
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 10, p. 74-6