Surveillance de l'infection à VIH et du sida en France. Situation au 31 mars 2004. Surveillance nationale des maladies infectieuses, 2001-2003

Publié le 1 Novembre 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les points essentiels : - le nombre de découvertes de séropositivité est estimé à près de 6000 en 2003 - Prépondérance des contaminations par rapports hétérosexuels (57 % des découvertes de séropositivité, dont un tiers de femmes de nationalité d'un pays d'Afrique subsaharienne), persistance des contaminations par rapports homosexuels (21 %) et confirmation de la réduction de la transmission du VIH parmi les usagers de drogues injectables (2 %) - 32 % des découvertes de séropositivité correspondent à des contaminations datant de moins de 6 mois. - 50 % des infections à VIH-1 sont de sous-type non B (23 % chez les personnes de nationalité française et 83 % chez celles de nationalité d'un pays d'Afrique subsaharienne) - environ 27 100 personnes vivant avec le sida en France au 31 mars 2004 - 47 % des personnes dont le sida a été diagnostiqué en 2003 ignoraient leur séropositivité, ce qui excluait toute possibilité de prise en charge précoce de leur infection VIH (R.A.)

Auteur : Cazein F, Lot F, Pinget R, Barin F, Pillonel J, David D, Brand D, Brunet S, Liandier B, Semaille C
Année de publication : 2005
Pages : 13 p.