Dépistage anonyme et gratuit du VIH. Lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles en France. 10 ans de surveillance, 1996-2005

Publié le 1 Mars 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

- Durant ces dix dernières années, l'activité de dépistage anonyme du VIH a globalement augmenté et représente 315 000 sérologies réalisées en 2005, soit 6 % du total des sérologies réalisées en France. - La répartition en âge des consultants a évolué vers un rajeunissement, avec en 2005 une moitié de moins de 25 ans. - Les Consultations de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) accueillent une population plus exposée aux risques et ont vu augmenter récemment la part des immigrés originaires d'Afrique subsaharienne et celle des homosexuels. - La proportion de sérologies positives s'est stabilisée à environ 5 pour mille, en prison comme hors prison, ce qui représente un taux deux fois supérieur à ce qui est retrouvé dans l'ensemble du dispositif de dépistage. (R.A.)

Auteur : Le Vu S
Année de publication : 2007
Pages : 49-57